Cinquante couleurs de solidarité

Collecte dans les magasins

Le Secours populaire a besoin de moyens pour agir. Pour ce faire, les bénévoles organisent des collectes dans des grandes et moyennes surfaces.

Qui n’a jamais vu un bénévole à l’entrée d’un magasin faire appel à votre générosité ?

En effet, tous les dons sont redistribués aux familles que nous accompagnons, que ce soient des produits alimentaires ou encore d’hygiène.

Aide alimentaire

Au Secours populaire, l’aide alimentaire est la porte d’entrée de toutes les solidarités. La plupart des personnes qui poussent pour la première fois la porte d’une permanence d’accueil viennent solliciter une aide alimentaire, souvent dans l’urgence.

Elle est proposée dans les libres-services de la solidarité. Les sources d’approvisionnement sont variées et permettent d’offrir aux personnes accueillies des produits divers et de qualité.

En 2020, le Secours populaire a aidé plus de 13000 personnes sur le plan alimentaire.

Don’Actions

A partir du 15 janvier et jusqu’au 22 mars 2022, le Secours populaire français organise sa grande campagne nationale de collecte populaire de dons financiers : le Don’actions. Cette opération permet aux bénévoles, lors de leurs initiatives, de sensibiliser le grand public aux actions de l’association.
Le Don’actions se traduit par la mise en place d’une tombola solidaire. Participer à ce tirage national vous donne la chance de remporter de nombreux lots tout en aidant les personnes démunies : une RENAULT CAPTUR par exemple.
Pour faire grandir l’esprit de solidarité par des actes : « Donnez-nous les moyens d’agir, soutenez l’association! »
#PasdActionSansDon !

Un jour à la gare

L’initiative a été lancée par le mouvement d’enfants bénévoles « Copain du monde ». L’objectif, être visible et quoi de mieux que la gare de Rennes ?

A l’aide d’un triporteur prêté par la gare, les bénévoles animent les halls au travers des différentes campagnes de l’association. En juin, lors du week-end de départ en vacances, les béénvoles ont vendu des livres afin de financier des sorties famille à la journée.

Ce samedi 5 février 2022, retrouvez-les dans le hall de la gare de Rennes pour la campagne du Don’Actions. Venez acheter vos tickets pour la grande tombola solidaire et qui sait, vous serez peut-être l’heureux gagnant du gros lot national : une voiture !!

Journée à Disneyland

Samedi 5 février, 45 enfants de l’accompagnement scolaire ont pu profiter d’une superbe journée à Disneyland Paris, organisée et financée par des actions menées par les enfants Copain du monde depuis le mois de novembre, dont le week-end solidaire à la patinoire du Blizz que nous remercions une nouvelle fois chaleureusement !
Réunis en petits groupes par tranches d’âges de 6 à 16 ans accompagnés par un enfant Copain du monde et un adulte accompagnateur tout au long de la journée, ces 45 enfants sont tous revenus des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête, après avoir rencontré leurs personnages préférés et avoir profité de nombreuses attractions sous un soleil radieux !

Témoignage d’Isabelle

Isabelle est bénévole au sein de l’antenne des Veyettes, principalement dans l’équipe du samedi.

 

Lire le témoignage d'Isabelle

Que fais-tu au SPF ?
Je suis Isabelle. Arrivée au printemps dernier pour m’engager auprès du Secours populaire. J’avais choisi d’être à la distribution alimentaire ; ça m’allait bien, être dans l’action, le samedi matin il y a du monde, pas vraiment le temps de flâner. Mais quelques paroles et du sourire dans les yeux entre « Bonjour, de quoi avez-vous besoin, qu’est-ce qui vous ferait plaisir, bonne journée ».
Et puis en fin d’année il y a eu besoin de bénévoles à la réception et à l’accueil. Accueillir et donc écouter, je pouvais aussi être là. Voilà, je suis maintenant à la réception le samedi matin. Et puis il y a « l’ambiance – samedi matin » : les mêmes qui viennent, on bosse et on se sourit, on plaisante malgré et avec la détresse, on doute, on s’interroge, on est là quoi !
Réunis en petits groupes par tranches d’âges de 6 à 16 ans accompagnés par un enfant Copain du monde et un adulte accompagnateur tout au long de la journée, ces 45 enfants sont tous revenus des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête, après avoir rencontré leurs personnages préférés et avoir profité de nombreuses attractions sous un soleil radieux !

Un événement qui t’a marquée ?
Ce qui m’a touché récemment, c’est la joie, l’immense joie de deux enfants.
Ils avaient entendu parler de la sortie Disneyland de février. Ils sont donc venus un samedi matin de décembre avec leur mère. L’aîné de 13 ans lui traduisait toute notre conversation. En fait ils étaient venus bien avant les jours d’ouverture des inscriptions donc on ne pouvait rien leur proposer dans l’immédiat. Ils insistaient vraiment beaucoup et ne comprenaient pas le décalage entre ce qu’on leur avait dit par ailleurs et nous, ce qu’on leur refusait dans un premier temps. Ils étaient repartis pas très contents.
Quelques semaines après, les deux gamins reviennent avec leur mère : entre temps ils n’avaient pas lâché l’affaire, avaient eu la possibilité de s’inscrire et ce samedi matin-là ils venaient régler leur voyage.
Cet éclatement de joie dans leurs yeux, dans tout leur corps, dans leurs rires une fois que je les ai eu inscrits, je crois que nous, les adultes présents, on aurait pu pleurer tellement il y avait de bonheur qui débordait. Jusqu’au bout ils y avaient cru, avaient fait ce qu’il fallait, jusqu’au bout ils s’étaient débrouillés pour faire ce voyage.
Ce matin-là j’ai eu l’impression de leur donner « Le » cadeau de leur vie de gosse.

Que souhaites-tu au Secours populaire ?
Ce que je souhaite au SPF ? Récemment j’ai lu la parole d’un bénévole à qui on avait posé la question. Il avait répondu « Que le Secours populaire n’existe plus ». Plus de précarité, de pauvreté. En attendant…ce que je souhaite au Secours populaire en fait c’est ce que j’y trouve : c’est garder l’intégrité, le regard posé sur les personnes, un regard qui met debout, la rigueur aussi, et la rigueur bienveillante permet la dignité.

Un GRAND merci à Isabelle et à tous les bénévoles qui œuvrent chaque jour pour un monde plus solidaire.

 

Boutiques Solidaires

Le Secours populaire dispose de boutiques solidaires dans 4 structures du département : à Saint-Malo, à Redon, à Fougères et à Rennes. Tout au long de l’année le Secours populaire collecte de très nombreux objets : vêtements, jouets, livres, vaisselle, bibelots, meubles, électroménager, vélos, etc. Les bénévoles de l’association les trient, contrôlent, puis mettent en rayon ce qui est en bon état.

Elles sont OUVERTES A TOUS !!!

Envie de faire un geste à la fois humanitaire et anti-gaspillage ? Venez nous rendre visite dans nos boutiques solidaires du département ! Vous pourrez acquérir à petit prix des articles de seconde main qui permettront de financer nos actions auprès des personnes démunies.
Que vous aimiez chiner, que vous soyez écolos ou simplement que vous ayez envie de faire de bonnes affaires dans un esprit de solidarité, nos boutiques sont faites pour vous !

Antenne des Veyettes

La fédération d’Ille-et-Vilaine du secours populaire est composée de plusieurs comités et antennes.
Actuellement, à Rennes, 2 antennes accueillent les familles. A Maurepas, au Nord et rue des Veyettes au Sud.

Chaque jour, des dizaines de bénévoles s’activent pour faire vivre la solidarité.

Rue des Veyettes, dès le matin c’est un ballet bien rodé qui se met en place. Il faut assurer toute la logistique de l’aide alimentaire, préparer les rayons du libre-service et de la boutique solidaire, recevoir les donateurs et bien entendu accueillir les personnes aidées afin de leurs offrir l’aide dont ils ont besoin.
Depuis le début de la pandémie, les aides sont proposées sur rendez-vous.

Ainsi, chaque jour, plus de 100 personnes poussent la porte de l’antenne des Veyettes pour recevoir, une aide alimentaire ou vestimentaire, une aide matérielle, des cours de Français, une aide aux vacances, des conseils santé, un entretien d’accueil, une aide aux démarches, une aide financière, un accès à des spectacles, des expositions ou des manifestations sportives.

Atelier de français

Savoir lire, écrire et compter est un enjeu majeur pour faire valoir ses droits et participer à la vie citoyenne. Cependant, les inégalités sociales freinent l’accès aux savoirs des personnes les plus pauvres.

Des actions d’alphabétisation, de lutte contre l’illettrisme, d’accès aux savoirs de base pour les adultes sont ainsi mises en place grâce aux concours de bénévoles. Elles ont pour but de permettre aux apprenants d’acquérir une maîtrise de base du français pour devenir autonome au quotidien, de mieux comprendre leurs droits, de chercher et trouver un emploi… Des groupes de niveaux sont constitués et la demande est grandissante chaque année.

Les bénévoles se concentrent sur l’apprentissage de la langue en elle-même, de sa grammaire et de son vocabulaire, mais aussi de la lecture et de l’écriture.

Depuis la rentrée de septembre, plus de 200 apprenants sont venus franchir les portes du SPF pour prendre des cours de français

Les tatoueurs ont du cœur

Partenaire de très longue date, les tatoueurs ont du cœur n’ont de cesse de faire du lien avec le Secours populaire de Rennes.

A l’origine d’initiatives originales, ils nous suivent tout au long de l’année. Sensibilisés auprès des enfants démunis, un challenge tatoo est organisé en fin d’année. Le but : collecter de l’argent et des jouets pour les enfants du Secours populaire

Mais, nous sommes ravis quand, au cours de l’année, ils viennent nous apporter un camion de jouets ou un chèque suite à une nouvelle opération

Merci à eux pour leur fidélité envers le Secours populaire.

Printemps de la solidarité mondiale

Le Secours populaire mène toujours ses actions de solidarité internationale, en lien avec des associations sur place qui sont les mieux à même d’estimer les besoins des populations et de conduire les programmes dans le respect des cultures locales. Sur l’ensemble des continents, qu’il s’agisse d’urgence ou de projets de développement, le Secours populaire travaille ainsi étroitement avec un réseau de 108 associations partenaires dans 57 pays.

En Ille-et-Vilaine, de nouveaux projets vont bientôt voir le jour afin d’accompagner de nouvelles populations. Nous vous tiendrons au courant.

Temps fort de cette campagne, retrouvez-nous à la chasse aux œufs organisée par le mouvement “Copain du monde” le samedi 16 avril au parc des Gayeulles à Rennes.

Braderie de jouets

Tout au long de l’année, le Secours populaire reçoit de nombreux dons de particuliers. Ces dons sont triés par de nombreux bénévoles.

Les jouets constituent une partie importante des dons ! On pourrait presque croire que les bénévoles passent leur temps à jouer mais pas du tout ! Le tri n’est pas aisé ! Il faut TOUT vérifier : tester les jouets à pile, faire les puzzles pour vérifier s’il ne manque pas une pièce, habiller les poupées, compter les pions des jeux de société …
Une fois que nos trieurs en herbe sont passés, les jouets sont mis en rayons, dans les boutiques solidaires du département ou bien dans des braderies

Accès à la culture, aux sports et loisirs

La solidarité ne peut pas être que matérielle. Changer d’air, découvrir d’autres paysages, rencontrer d’autres gens, se reposer, lire, faire du sport, aller au cinéma, au théâtre, visiter des expositions, sont aussi des activités vitales !

Pour le Secours populaire, l’éducation populaire, c’est donner l’envie de partager, de découvrir, d’écouter, de faire de la musique, de lire, de danser, d’aller au théâtre, de rédiger un journal, de pratiquer un sport … autant d’activités enrichissantes qui permettent de déjouer les logiques de l’exclusion en favorisant l’ouverture et le lien social. Sortir pour s’en sortir !

Toute l’année les bénévoles du Secours populaire se démènent pour proposer des sorties culturelles, sportives ou de loisirs aux familles accueillies pour un prix symbolique.

Par exemple, samedi 2 avril un groupe s’est rendu au TNB à Rennes, pour assister à une représentation de TARTUFFE – THÉORÈME de MOLIERE, mis en scène par Macha Makeïeff.

Solidaribus

Le Secours populaire de l’Ille-et-Vilaine propose dans le solidaribus, une permanence d’accueil et de solidarité mobile.
Grâce à ce camion aménagé, les bénévoles peuvent aller à la rencontre des personnes en difficulté, dans les communes rurales éloignées de leurs structures habituelles.

L’objectif de ce Solidaribus est de créer un contact avec les personnes et familles isolées en situation de pauvreté et de précarité, et de leur proposer une solidarité de proximité.

Les aides apportées au sein du Solidaribus :
• Accueil et écoute
• Accès aux droits et aide aux démarches
• Aide alimentaire
• Aide matérielle
• Accès à la culture, aux loisirs et au sport
• Accès aux vacances.

Depuis novembre 2021, le solidaribus circule sur 8 communes du Département avec le concours des Comités de Fougères et de Saint-Malo.

Chasse aux oeufs

Les chasses aux œufs, des moments conviviaux en faveur de la solidarité mondiale
A Rennes, après deux années d’arrêt par suite de la crise sanitaire, ce samedi 18 avril les enfants Copain du Monde ont organisé leur traditionnelle Chasse aux œufs solidaire au Parc des Gayeulles.
Le permis de chasse était gratuit pour les enfants des familles inscrites au Secours populaire, il était de 2,50 € pour les autres enfants !
Cette année la recette sera consacrée au projet de correspondance avec des enfants palestiniens.
Au programme
• Recherche d’œufs en chocolat dispersés aux 4 coins du parc… qui au retour au stand furent échangés par un assortiment de chocolat que les enfants Copain du Monde avaient eux-mêmes collecté.
• Pêche à la ligne avec à la clef un cadeau
• Stand de maquillage
• Stand de dessin, ou les enfants étaient invité de faire un dessin d’amitiés et de solidarité qui sera envoyé à des enfants ukrainiens et palestiniens
• Chamboule-tout
Enfin un stand pour calmer la faim et la soif des participants, (crêpes, cake, thé, café et jus de fruit

Campagne Vacances

Les enfants sont les premières victimes de l’exclusion, 1 enfant sur 3 ne part pas en vacances et souvent, ses parents non plus. Face à ce constat alarmant, le SPF permet à des milliers de personnes de s’évader du quotidien et de prendre un vrai bol d’air, pour essayer de mettre derrière Elles les épreuves de la crise sanitaire. Une nécessité car les ménages confrontés à la précarité sont aussi les premières victimes des crises (maladie, logement, manque de ressources, isolement). En plus des difficultés matérielles, ils souffrent très souvent de détresse psychologique, comme en témoignent les « Médecins du SPF ».

Bien souvent, les loisirs et les vacances sont inaccessibles alors qu’ils sont essentiels au bien-être. Les vacances doivent permettre un temps de lien social, d’émancipation, de dépassement et d’estime de soi, de découverte et de retrouvailles. Elles sont également une clé de voûte de l’éducation populaire.

En Ille-et-Vilaine, les animateurs-collecteur bénévoles du SPF mettent tout en oeuvre « pour que l’été n’oublie personne ».
Tout l’été, des personnes en difficulté vont bénéficier de séjours vacances et de « Journées bonheur », (journées d’évasion à la plage, au parc ou en forêt, sorties culturelles, activités sportives…). Sans oublier les « camps colo » et le dispositif « familles de vacances » Après le 15 août, le Secours populaire organise, pour tous les enfants qui n’ont pas pu partir, dans toute la France, les « Journées des oubliés des vacances » afin de faire le plein de souvenirs pour la rentrée.

Grande braderie Malouine

A Saint-Malo, toute l’année, l’équipe reçoit des dons qui sont triés, et mis en valeur dans leur boutique Pop Fring’s. Cette boutique est ouverte à TOUS le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 16h ainsi que le vendredi de 15h à 17h !
Et chaque année, les bénévoles organisent leur grande braderie !
Au programme : des vêtements neufs et d’occasion, des bibelots, des jouets, des livres et du bric à brac ! Vous trouverez forcément votre bonheur !!
Retrouvez nos bénévoles ce samedi 7 mai de 9h à 18h et dimanche 8 mai de 10h à 16h à la maison de quartier de Rocabey, 7 rue Jules Ferry à Saint-Malo!

Balance ta Boule

On n’aurait pas rêvé mieux que cette journée pour fêter un petit bout de nos 50 ans avec vous !
Balance Ta Boule, c’est le festival de jeux de lancer créé par le Secours populaire d’Ille-et-Vilaine, dont la première édition s’est tenue aux prairies Saint-Martin de Rennes ce dimanche 8 mai !
Aa programme de la journée : des animations ludiques de jeux de lancer, une structure gonflable sur les droits de l’enfant, un tournoi combiné de palet, pétanque et mölkky, des jeux toujours plus fous les uns que les autres, un stand alimentation et buvette victime de son succès, des stands d’informations du Secours populaire pour vous présenter nos actions et des artistes extraordinaires qui ont animé les prairies et fait danser le public !
Bref, quel succès pour cette première édition !
❤ Alors on tenait à vous dire un GRAND MERCI, à TOUS ! Tous les bénévoles, partenaires, artistes, services de la ville qui ont permis de faire de cette journée une belle fête conviviale et solidaire !
❤ Et à vous TOUS, joueurs confirmés ou novices, promeneurs du dimanche, d’être venus nous rendre visite ! Ce succès, c’est aussi grâce à vous !

Familles de Vacances

Pour des milliers d’enfants, être en vacances signifie rester chez soi quand les autres partent. Ils ne peuvent partir que si quelqu’un les invite. Les « familles de vacances » du Secours populaire reçoivent des enfants pour une ou plusieurs semaines et leur font découvrir leur région ou leur pays et le bonheur des vacances.

Chaque année, près d’un millier d’enfants partent en vacances dans des « familles de vacances » pendant une ou plusieurs semaines. L’occasion de sortir de son quotidien, de découvrir une nouvelle région ou même un autre pays, un autre mode de vie et de partager des moments de détente

Les « familles de vacances » ne se substituent pas à la famille de l’enfant. Cependant, des ponts sont créés entre les familles et les enfants avant et après le séjour par des échanges téléphoniques ou de courriers. Des liens affectifs sont tissés et les enfants retournent parfois en vacances dans les mêmes familles.

L’Atypik

Avec l’Atypik, c’est un partenariat récent mais qui va faire de grandes choses !
Par leur action solidaire, François et David ont mis en place une cagnotte de repas suspendus ! Ces derniers seront offerts aux personnes accueillies à l’antenne de Maurepas.

Un midi, un soir, vous trouverez de quoi satisfaire vos envies : à manger, à boire, à regarder et même à écouter dans un cadre chaleureux.

Alors n’attendez plus ! Si vous avez envie de manger un morceau en famille ou de prendre un verre avec vos amis tout en étant solidaires, c’est possible chez l’Atypik !
Au plaisir de vous y voir au détour d’une soirée tapas !

L’Aide vestimentaire

Préserver sa dignité ou réussir sa démarche d’insertion passent aussi par la possibilité d’avoir accès à un logement et de prendre soin de soi.
Ne pas pouvoir se vêtir correctement crée une barrière avec le monde extérieur et constitue souvent un frein pour retrouver l’estime de soi et entreprendre des démarches (recherche d’emploi, sorties…).

Aussi, les dons de vêtements des particuliers mais aussi de certains commerçants, triés et mis en rayon par les équipes de bénévoles, permettent de proposer des vêtements neufs ou d’occasion en bon état aux familles accompagnées.

A l’antenne des Veyettes de Rennes, mais aussi à Saint-Malo, Fougéres et Redon, les familles sont reçues par les bénévoles qui les guident et les accompagnent dans leur choix et chacun peut, pour une somme symbolique, trouver « chaussure à son pied »

Accompagnement scolaire

C’est quoi l’accompagnement scolaire ?
Un accompagnateur aide un enfant (de primaire ou de collège, au choix) le plus près possible de son domicile. Cela va au-delà d’une simple aide aux devoirs, c’est une aide aux apprentissages et aussi une ouverture sur l’extérieur : bibliothèque, cinéma…
Chaque année, plus de 80 enfants font appel au Secours populaire pour l’accompagnement scolaire.
La fina­lité est de les soutenir dans leur parcours scolaire mais aussi de leur donner le goût et l’envie d’apprendre.

Comment ça marche ?
L’accompagnateur intervient deux fois une heure par semaine.
L’emploi du temps est défini d’un commun accord entre la famille et l’accompagnateur.

Si vous aussi, vous voulez vivre cette aventure pédagogique, personnelle et sociale.
Contactez-nous : benevolat@spf35.org
Devenir bénévole c’est aussi participer à nos actions tout au long de l’année.

Témoignage de bénévole

Jean-Luc est bénévole au Secours populaire d’Ille-et-Vilaine, il nous raconte son vécu solidaire.
Lire le témoignage de Jean-Luc

Que fais-tu au SPF ?
Bénévole par ”culture familiale”, j’ai souhaité consacré une partie de ma retraite à celles et ceux que notre société met en si difficilesituation. Retardé par le Covid, mon engagement vers le Secours Populaire s’est fait tout naturellement en septembre dernier. Je me suis positionné là où les besoins existaient, à savoir les groupes ”Meubles” et ”Livres-Jouets” à raison d’une demie-journée par semaine, dansdes tâches très ”manuelles” de préparation de la boutique, déplacementsde meubles, tests d’appareil électroménagers pour les ”Meubles” et de manutention pour les nombreux transferts des livres et jouets à notre local de Bahon Rault, à la déchèterie ou chez Véolia. Je suis entré ensuite dans le groupe”Vacances”, activité davantage en responsabilité, sur au début une demie-journée, puis deux voire trois par semaine, afin de mieux répondre aux demandes des bénéficiaires. Ponctuellement, j’ai aussi participé au ”Père Noël vert” et à la braderieJouets-Livres d’avril.

Un événement qui t’a marquée ?
Ce sont plus des moments qui m’ont marqué: quelle satisfaction de voir une famille ravie d’avoir trouvé un séjour pour ses vacances, quelle richesse dans les échanges parfois chargés d’émotion avec certains bénéficiaires en évoquant leurparcours ! Les heures passées aux Veyettes (ou ailleurs !) m’ont aussi permis de rencontrer d’autres bénévoles, les binômes ainsi constitués fonctionnent très bien (C’est du moins ma perception !).

Que souhaites-tu au Secours populaire ?
Soyons utopiques: souhaitons au SPF de réduire son activité parce que la misère et la précarité auront diminué !
Soyons réalistes: espérons que toutes celles et tous ceux qui veulent consacrer un peu de leur temps aux autres continuent à trouver au SPF un cadre ouvert, respectueux de chacun et de tous, adapté au niveau d’engagement de chaque bénévole. Oeuvrons aussi afin de multiplier nos possibilités d’aller vers ceux qui en ont besoin, en multipliant les antennes et les ”sorties” de notre Solidaribus.
À titre personnel, je suis très satisfait de mon investissement au sein du SPF: le bénévolat n’est pas un don de soi, il nous permet de riches rencontres avec des personnes d’horizons tellement divers, qu’ils soient bénéficiaires, bénévoles ou salariés, qu’il nous enrichit à chaque instant ! Je parle ici de la vraie richesse, celle du coeur !

Un GRAND merci à Jean-Luc et à tous les bénévoles qui œuvrent chaque jour pour un monde plus solidaire.

Antenne de Maurepas

L’antenne de Maurepas du Secours populaire a ouvert ses portes en janvier 2020, juste avant la crise sanitaire. Installée dans le PAM (Pôle associatif de la Marbaudais), elle accueillait, au début, 80 familles du nord de Rennes. Aujourd’hui ce sont quelques 60 bénévoles qui accompagnent 480 familles.

Les aides proposées sont nombreuses : L’aide alimentaire bien sûr, mais aussi des cours d’apprentissage de la langue, des aides au démarches, aux vacances. Le pôle santé propose, entre autres, des ateliers culinaires pour sensibiliser les personnes accueillies à l’équilibre alimentaire. Les traditionnels pères noël verts sont présents en fin d’année et en septembre les enfants dont les parents ne touchent pas l’allocation reçoivent des fournitures scolaires.

L’antenne de Maurepas est bien implantée dans le quartier, et la plupart des bénévoles en sont originaires. Un grand merci à eux pour le travail effectué au quotidien.

Une antenne est en cours de création dans le quartier Villejean. Le Secours populaire d’Ille-et-Vilaine a comme ambition d’être toujours au plus près des personnes