Des centaines de jeunes bénévoles du Secours populaire français et de ses partenaires étrangers se sont donné rendez-vous à Rennes, du 21 au 23 octobre, pour réfléchir aux actions de solidarité qui feront reculer l’exclusion et la pauvreté.

Pour la nouvelle édition du Festival des solidarités, les jeunes bénévoles du Secours populaire français et des associations partenaires à l’étranger se retrouveront à Rennes, les 21, 22 et 23 octobre. Plus de 300 délégués, venant de France et de quatorze autres pays, sont invités à consolider « la construction du réseau solidaire », destiné à mondialiser la solidarité. Un enjeu de taille dans un contexte international où les conflits, les guerres et les attentats se multiplient. Partout dans le monde, la jeunesse paie un lourd tribut aux crises économique et géopolitique.

En France, plus de la moitié des personnes pauvres a moins de 30 ans (rapport de l’Observatoire des inégalités, publié en 2015) et 44 % des Français de moins de 25 ans, particulièrement les moins diplômés et les plus précaires, pensent avoir une moins bonne situation que leurs parents au même âge, selon une enquête publiée cet été par le ministère de la Santé. C’est la proportion la plus importante d’Europe, dépassant même l’Espagne et le Portugal.