Engagé pour un monde plus juste et plus solidaire, le Secours populaire français défend l’idée que prendre soin des humains, c’est prendre soin de la planète. Cette année encore, l’association place la solidarité internationale au coeur des enjeux du développement durable.
Le Secours populaire lance sa campagne « Printemps de la solidarité mondiale » à partir du 20 mars et pour deux mois de mobilisation et de communication pour faire connaître ses actions à l’étranger et collecter des dons financiers, indispensables au développement d’une solidarité sans frontière, tout au long de l’année.
L’épidémie de coronavirus bouleverse encore plus les pays pauvres. Déjà certaines estimations indiquent qu’elle pourrait provoquer le retour à la pauvreté de 500 millions de personnes.
Dans ce contexte, le Secours populaire soutient ses partenaires (133 partenaires locaux de 71 pays) : kits d’hygiène en Haïti, denrées alimentaires en Éthiopie, protections pour les soignants aux Philippines, etc.
De l’Amérique latine à l’Asie, en passant par l’Afrique, le Secours populaire mène de nombreuses actions d’urgence et programmes de développement.
Le Secours populaire mène 210 actions d’urgence et programmes de développement dans 71 pays en faveur de plus de 221 430 personnes.
Toute l’année, il répond à l’urgence en apportant aux familles sinistrées des produits de première nécessité. Immédiatement après l’urgence, le Secours populaire s’engage dans des actions de développement afin de permettre aux populations de retrouver un cadre de vie décent.
Le Secours populaire mène toujours ses actions de solidarité internationale, en lien avec des associations sur place qui sont les mieux à même d’estimer les besoins des populations et de conduire les programmes dans le respect des cultures locales. Sur l’ensemble des continents, qu’il s’agisse d’urgence ou de projets de développement, le Secours populaire travaille ainsi étroitement avec un réseau de 133 associations partenaires.