L’aide aux partenaires continue

La crise sanitaire et le confinement qui en a découlé ont empêché le lancement de la campagne annuelle du Printemps de la Solidarité mondiale. Tous les ans, nous mettons à l’honneur nos partenaires internationaux en organisant de nombreuses initiatives, notamment les Chasses aux œufs de Pâques, pour récolter des fonds et soutenir leurs projets.

La solidarité mondiale est inscrite dans l’histoire et l’ADN du Secours populaire français. En effet, celle-ci s’est donné pour mission de soutenir les personnes et leurs familles victimes de l’arbitraire, de l’injustice sociale des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement et des conflits armés. L’association, à travers l’ensemble de ses fédérations départementales et comités locaux, œuvre tout au long de l’année en apportant soutien et support à des associations locales dans divers pays du monde. Projets de lutte contre la malnutrition infantile, d’aide à des coopératives, de construction d’écoles, ou encore d’accès aux soins sont menés tout au long des années avec des partenaires fidèles que nous aidons, mais qui font eux-mêmes la solidarité.

 

La pandémie liée au coronavirus touche l’ensemble de la planète, où des populations très vulnérables sont confrontées à des problèmes sanitaires graves. En effet, le manque d’accès à des produits d’hygiène, à l’eau potable et à des denrées alimentaires pousse ces personnes dans des situations dramatiques. Les conditions de vie dans certains pays font que le confinement est parfois très difficile à respecter, et que la perte de leur emploi entraine les personnes dans une situation de précarité critique.

Dans nos antennes et comités, malgré l’urgence de s’organiser pour les personnes à aider ici, le Secours populaire continue de soutenir ses partenaires internationaux là-bas.

De nombreuses initiatives peuvent être mises à l’honneur. Les fédérations de Charente-Maritime et de la Vienne ont décidé de verser 4000€ à leur partenaire serbe pour qu’il puisse distribuer des colis alimentaires et d’hygiène à une population rurale isolée, à des personnes âgées et/ou handicapées. La région Secours populaire du Grand-Est a fait parvenir des protections sanitaires très difficiles à trouver (masques, gel hydro-alcoolique, gants) à son partenaire de Saint-Martin afin que ses bénévoles puissent venir en aide aux populations fragiles. De nombreuses fédérations ont choisi de verser des fonds directement à leurs partenaires, afin qu’ils adaptent l’aide sur place en fonction des besoins et des possibilités.

 

Retrouvez le bilan à 1 mois