Le confinement lié au Covid-19 a mis à l’arrêt un grand nombre d’activités du Secours populaire de Rennes. Ce qui n’a pas empêché les bénévoles de maintenir le lien avec les familles aidées, ni de proposer de l’aide à distance.

L’arrêt de l’école, les devoirs à la maison, l’obligation de rester confinés, le manque d’occupation… Lorsque l’on vit de manière précaire, le confinement peut apparaitre comme un isolement cruel qui prend au dépourvu. C’est pourquoi les bénévoles des Secours populaire de Rennes ont tout de suite voulu maintenir le lien avec les familles.

Dès le départ, l’équipe d’accompagnement scolaire s’est mobilisée. Chaque accompagnateur a pris contact avec le ou les enfants qu’il suit tout au long de l’année, pour faire le point sur sa situation et évaluer l’aide à lui apporter. De nombreuses familles aidées par le Secours populaire n’ont pas accès internet ou de manière limitée, n’ont que quelques smartphones, pas ou un seul ordinateur par foyer et pas d’imprimante. Or, les professeurs, quel que soit le niveau, ont envoyé tous les devoirs et documents par voie numérique. Beaucoup d’enfants se sont retrouvés sans possibilité de travailler, ne pouvant avoir accès aux documents ou ne pouvant les imprimer. Les accompagnateurs ont donc pris soin, dans la mesure du possible, de maintenir le soutien scolaire, ou du moins le lien pour que ces enfants, déjà en difficulté, ne se retrouvent pas en rupture totale avec l’école.

En parallèle, des bénévoles, notamment de l’équipe d’alphabétisation, ont créé de toute pièce un site internet Solidarité numérique confinement . L’idée ? Proposer aux personnes, qu’elles vivent seules ou avec des enfants, de s’occuper pendant le confinement avec diverses activités. Sur cette plateforme en ligne, chacun peut trouver des idées cuisine, des ateliers de français, des jeux, des coloriages, des attestations de déplacement multilingues, et bien d’autres choses encore ! Même si cette ressource est numérique, elle permet tout de même, avec un smartphone seulement, de trouver des idées pour s’occuper seul ou en famille.

Et bien sûr, la relation à distance s’est faite quotidiennement par l’appel de près de 2500 familles aidées pour connaitre leurs besoins et prendre de leurs nouvelles en vue de leur livrer leur colis alimentaire et de produits d’hygiène. C’est lors de ces livraisons au domicile des familles que les bénévoles ont bien pris soin de proposer des jeux de société et de livres pour s’occuper, notamment autrement que sur les écrans.

Il n’y a pas de petite ni de grande solidarité ! Merci à tous les bénévoles mobilisés de chez eux ou dans les locaux de l’association, qui se sont investis du mieux possible pour proposer des solutions adaptées à la situation.